Cybersécurité : de nouvelles législations ont vu le jour ces derniers mois

Avec le développement des attaques que le réseau Internet a connu ces derniers temps et sous l’impulsion de la nécessité impérieuse d’assurer la cybersécurité des entreprises et surtout leurs salariés, de nouvelles législations ont vu le jour ces derniers mois. Tour d’horizon.

GDPR ou RGDP

On va commencer par l’incontournable GDPR ou RGPD pour la France (Règlement général sur la protection des données). Avec comme 1ère échéance fin mai 2018, cette réglementation interroge aujourd’hui de nombreux entrepreneurs. Au cœur de l’enjeu : la donnée personnelle des individus concentrée dans les systèmes d’information de l’entreprise.

Cybersécurité bancaire : SWIFT

Sans attendre le milieu d’année, dès début 2018, le circuit bancaire a déjà intégré un nouveau modèle au sein du réseau SWIFT. Là encore, il s’agit de montrer patte blanche dans les transactions financières. Toujours dans le marché tellement en ébullition des fintechs, on notera de nouvelles réglementations ayant pour vocation de renforcer la sécurité des transactions chaque jour plus nombreuses et stratégiques.

Loi de programmation militaire : LPM

Enfin, pour les entreprises dans des secteurs sensibles, là aussi, on notera un renforcement des lois. On citera par exemple la LPM (Loi de Programmation Militaire), en vigueur depuis plusieurs années, et qui connait un renforcement de son fonctionnement, par exemple au niveau des contrôles ou encore de la détection d’événements inhabituels.

Gouvernance des données

En conclusion, je rappellerai que comme souvent avec les textes de loi, même si au premier abord cela peut être perçu comme une contrainte (numérique) de plus, c’est avant tout pour vous protéger que le législateur a fomenté ces nouveautés. Je pense notamment à la fuite de données, toujours vécue comme une souffrance par le chef d’entreprise. Ces mesures ont notamment pour conséquence de vous conduire à une meilleure gouvernance de vos données. Un mal pour un bien. Comme le disait César : si tu veux la paix, prépare la guerre (si vis pacem, para bellum).