La sécurité des fichiers est au cœur des préoccupations actuelles avec la recrudescence des attaques de fichiers des entreprises. Je pense particulièrement au phénomène des cryptolockers qui a touché bon nombre des serveurs de fichiers des PME ces derniers mois. Des solutions alternatives apparaissent et certaines semblent apporter une proposition de valeur notoire. Comparons Dropbox au serveur de fichiers actuellement en place dans 99% des entreprises.

Sécurité des fichiers : Dropbox vs serveur de fichier

Concernant la sauvegarde tout d’abord, côté serveur de fichiers, la mise en place d’un dispositif dédié est obligatoire. La restauration des fichiers reste centralisée. Le recours à un administrateur réseau est incontournable. Pour Dropbox, la restauration est à la portée de chaque utilisateur et cela pour une durée de 120 jours.

Parler de la sécurité des fichiers, c’est aussi évoquer le versioning. En effet, le recours à la technologie des clichés instantanés s’impose pour les serveurs de fichiers traditionnels. Et disons-le franchement, dans la pratique cela se révèle souvent compliqué et dangereux. A l’inverse, côté Dropbox, la visualisation des versions précédentes se fait naturellement depuis l’interface web. Et cela, également sur une durée de 120 jours.

Sauvegarde, versioning, mobilité…

  • Si l’ordinateur portable d’un utilisateur disparaît dans la nature :  de manière native, il n’est pas possible d’effacer à distance les fichiers du poste concerné. Pour Dropbox, la solution est prévue nativement, et ceci sur tout type de périphérique (PC, Mac, Tablette, SmartPhone etc.).
  • Concernant la double authentification, également, rien de prévu « out of the box » côté serveur traditionnel.  Tandis que l’option peut être activée naturellement côté Dropbox.

Gouvernance des données

Enfin, concernant l’administration des fichiers, parfois appelée gouvernance des données (ou la maîtrise de votre serveur de fichiers), disons-le tout net, c’est la croix et la bannière sur les serveurs traditionnels pour connaître de manière standard ce qui se passe sur votre réseau. Côté Dropbox, il existe un audit de base, accompagné de divers rapports sur les utilisateurs et leurs accès aux fichiers. De nombreux journaux d’événements sont également proposés (pour la déclinaison Advanced du produit).

Si à cela vous ajoutez les avantages fonctionnels inhérents à Dropbox, à savoir, et pour faire court, la synchronisation des fichiers et les solutions collaboratives attachées, beaucoup d’arguments plaident en la faveur de cette solution en ligne. Pour mémoire, il existe également un service de cryptage des fichiers Dropbox nommé Tanker. N’oublions pas la productivité des collaborateurs dans cette réflexion.

A vous désormais de faire votre choix et d’étudier des solutions en ligne, peut-être avec l’aide de votre partenaire informatique.