Sélectionner une page

Depuis presque un an maintenant, vous avez battu un record de visioconférences… Réunions avec des clients, vos collègues, appels quotidiens, vous maîtrisez ! Mais cela réserve parfois des surprises !

Voici mon palmarès des expériences les plus étranges que j’ai vécues en visioconférence ! Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé n’est absolument pas fortuite.

L’interlocuteur fantôme : bonjour l’angoisse

Mettez-vous à ma place : Vous vous installez devant votre écran. De votre côté, votre réunion était bien préparée en vue de passer un moment constructif avec vos interlocuteurs. Vous savez que vous avez rendez-vous avec 2 personnes derrière le même écran. Votre discours est préparé en conséquence… Et là, vous remarquez un petit détail : une des personnes en face de vous semble regarder toujours dans la même direction, voire semble faire des signes et marmonner en coupant le son. Et d’un coup, vous comprenez ! Il y a une 3ème personne, cachée à votre vue, mais qui ne rate pas une miette de votre conversation ! Vous vous rendez compte qu’elle participe à votre conversation. Mais pourquoi est-elle cachée ? Quelle est cette manigance ? Vous vous sentez espionnée… mais vous osez le “bonjour” à cette “3ème personne”. Pas de réaction particulière, la personne ne se présente pas et vos interlocuteurs semblent considérer cela comme normal. Petit oubli sur la bienséance : faire les présentations…

Bienséance : conduite sociale conforme aux usages. Ce terme littéraire désigne un ensemble de règles de savoir-vivre. La bienséance change en fonction des lieux, époques et sociétés.

Bref, une attitude assez limite niveau confiance, à déconseiller ! De quoi se mettre un peu sur la réserve.. J’aurais dû oser le feedback mais….

Les messes basses devant mes yeux

Autre expérience vécue qui vous fait sentir comme étant mise sur le grill : vos interlocuteurs dans une salle de réunion distante se parlent entre eux, face caméra, micro coupé pendant que vous exposez votre dossier ! Ils réagissent sur vos arguments ouvertement devant vos yeux : ils se mettent d’accord ou critiquent en fonction des expressions du visage ! une situation impossible à réaliser lors d’une vraie réunion  et un sentiment de solitude et d’impuissance vous envahit. Bien que vous ayez révisé vos accords toltèques : “surtout Nathalie, ne fais pas de supposition !” impossible, l’action de couper le micro a bien été volontaire.

Comment oser faire un feedback à un client que vous voyez se comporter de cette façon ? Ne pas être pris en considération  : quel manque de politesse assumé !

Les points noirs en 1er plan ou la visioconférence “Biactol”

On tombe souvent aussi sur des personnes qui ne maîtrisent pas les distances. Novices en visioconférence ou Narcisses qui aiment se voir en gros plan, vous, vous n’en demandiez pas tant ! Parler à un visage collé à l’écran c’est déstabilisant ! Pour vous changer les idées, vous n’avez qu’à compter ses points noirs sur le nez ! ou pour d’autres, vous pourriez regretter la fin des cotons tiges !

Comme à la maison… Voire un peu trop !

Un souvenir quelque peu troublant d’un entretien d’embauche, avec un candidat avachi dans son canapé, chat ronronnant sur les genoux ! De la nonchalance, je ne suis pas contre, mais là quand même ! Nous n’étions pas en visio apéro ! Alors, sans non plus se mettre en costard cravate dans son salon pour passer un entretien en visoconférence, il y a un minimum de tenue, mais là je parle de posture !

En visioconférence on partage tout, mais parfois un peu trop !

Je crois que l’anecdote qui m’a faite rire, c’est le bruit de fond étonnant lors d’une visio lors d’un conseil de dirigeants VIP : un conseil, lorsque vous allez vous soulager au petit coin, pensez à ôter vos oreillettes, sinon tous les participants à votre réunion vont profiter des chutes du Niagara ! un petit clin d’oeil au film potache : “Y-a-t-il un flic pour sauver la reine”

Enregistrement en différé, gare aux mauvaises langues !

Saviez-vous que vous pouvez, sur certains types de visioconférence ou audioconférence, enregistrer la réunion et l’écouter plus tard ? Je l’ai appris à mes dépens, par une personne qui n’avait pu venir et qui avait, à notre insu, programmé l’enregistrement de la rencontre virtuelle ! Heureusement que nous n’avions pas commenté son absence… ! Malgré tout, j’ai eu un gros frisson dans le dos…

Visioconférence avec un haut de tête (ou une oreille), expérience à vivre une fois

Vous en avez tous un, dans votre entourage, qui ne sait pas mettre le retour d’image, et donc ne voit pas s’il est cadré ! Voire pire, qui vous appelle en visioconférence tout en tenant son téléphone… à son oreille ! C’était assez courant au début des échanges virtuels, maintenant, les utilisateurs de webcam sur téléphone portable commencent à maîtriser un peu mieux ! Mais cela nous laisse des souvenirs épiques ! voire troublants car vous perdez le fil face à une posture parfois déstabilisante.

Chat, enfant, conjoint(e) : invités surprises et mauvaises surprises

Un animal de compagnie qui s’incruste, un enfant qui passe derrière soi, un ou une conjoint(e) qui passe la tête par la porte, croyant être discret… Un grand classique qu’on a tous vécu au moins une fois ! On vous souhaite juste de ne pas voir le(la) conjoint(e) en culotte ou le chat en gros plan de son derrière ! C’est toujours plus gênant ! On sait que l’on doit s’habituer à cette confusion perso/pro… sachez que beaucoup de solutions permettent d’incruster un fond virtuel vous permettant même de voyager…

Oublier son pantalon, cela arrive, même aux meilleurs !

Cette anecdote, je ne l’ai pas vécue en direct… mais vécue en tant que spectatrice lors d’une interview télévisée d’un maire belge. Il était chez lui et s’est dit qu’il pouvait faire l’impasse sur l’enfilage d’un pantalon. Pourquoi pas ? Le tout c’est de s’en souvenir, surtout si vous avez un miroir derrière vous qui renvoie l’image à votre auditoire… un moment embarrassant qu’il vaut mieux éviter ! Un conseil, ne prenez pas de risque, ne trainez pas en petite tenue pendant vos heures de travail, même si vous êtes chez vous !

Et vous, vous avez des anecdotes croustillantes ? En tous les cas, j’insiste sur le savoir-vivre qu’il est important de maintenir même en version numérique ! Sans doute, une charte du bon usage de la visioconférence à partager dans nos organisations !