Sélectionner une page

Un problème survient dans votre réseau informatique, et soudain, sans n’avoir rien touché, le problème est résolu… Fantôme d’un DSI passé ou auto-remédiation ?

Pas besoin d’appeler un exorciste, il s’agit bien d’auto-remédiation. Mais est-ce aussi magique que cela en a l’air ?

Auto-remédiation et interaction humaine

Le principe de l’auto-remédiation est simple. C’est la faculté pour des systèmes de se réparer par eux-mêmes. Un souci arrive, un script est lancé pour corriger le problème. Tout cela sans impact sur l’utilisateur. Par exemple, ces outils sont capables de gérer par eux-mêmes une alerte d’espace-disque insuffisant. Lorsque le seuil critique est atteint, un script va faire à la place d’un technicien support les actions correctives. Pas besoin d’avoir à constater le souci, contacter son DSI ou son prestataire informatique. Vous ne remarquerez même pas qu’il y a eu un problème !

Gain de temps et de productivité

Alors évidemment, l’atout majeur est le gain de temps. Plus d’intervention humaine dans des problématiques “récurrentes” vous évite une surveillance chronophage et génératrice d’inquiétude de vos systèmes. Plus besoin de craindre le moment fatidique où vos services vont s’arrêter car ils seront relancés automatiquement. L’intérêt principal de l’auto-remédiation est donc de supprimer les tâches récurrentes de maintien d’une infrastructure informatique. Plus d’autonomie dans la gestion des incidents liés à l’informatique. Moins de dépendance de son informaticien, qui peut mettre un petit laps de temps pour corriger le problème.

L’auto-remédiation : compliquée à mettre en place ?

La difficulté réside dans sa mise en place. Si certains systèmes en sont dotés à leur création, d’autres n’en bénéficient pas et doivent être créés par des techniciens dédiés. La plupart du temps, la volonté de créer un script particulier vient de la redondance du problème patché. Nous avons tous eu au moins une fois le problème d’un disque dur trop rempli, ou d’un fichier ou clé de registre à supprimer sur tous les PCs de vos utilisateurs. Alors au lieu de regarder chaque PC, et de lancer la suppression sur chacun d’eux, un script le fait pour vous. Le script va repérer le fameux fichier et le supprimer dès qu’il le rencontre. Sans interférer sur le quotidien des utilisateurs.

Donc, l’auto-remédiation, c’est l’avenir de l’infogérance informatique. Elle ne remplace pas l’humain, mais lui permet de se consacrer à des actions à valeur ajoutée.