Sélectionner une page

Un projet informatique, ou autre, qui n’est pas anticipé, peut rapidement tourner au cauchemar…

Prérequis non validés, matériel manquant, temps mal estimé, vous pouvez vite perdre du temps et de l’argent (et de la patience !) Alors, quels sont les bons réflexes à avoir avant de se lancer ?

Projet informatique et besoins réels : savoir évaluer ses exigences et priorités

La première étape d’un bon projet, c’est de le construire de manière éclairée ! Ne pas le sur ou sous dimensionner. Si les PCs des vos utilisateurs sont tous de l’âge de pierre, en changer deux sur 50 ne fera pas évoluer la rapidité de traitement de vos collaborateurs. Je sais que c’est parfois difficile à entendre, mais fiez-vous plus à vos réels besoins qu’à une estimation du prix que vous voulez y mettre. C’est parfois plus cher que ce que vous avez prévu, mais pour un gain plus tard ! Car votre projet informatique sera adapté à votre structure et à vos besoins en terme de : rapidité, sécurité, facilité d’accès… Il n’y a rien de pire que de cumuler les devis en plus par rapport à l’estimation de base, parce que vous n’avez pas souhaité prendre le matériel requis…

Il faut donc se fier à son prestataire informatique. Pourquoi ? pour 2 raisons essentielles : 1/ il connaît son métier et les innovations qui vous permettront de gagner en productivité et surtout en sécurité (enjeu majeur pour toute PME de nos jours) 2/ Il a une vision globale des étapes à suivre pour mener à bien ce projet. Prérequis, commande, installation, déploiement… Il est au coeur de tout !

Les prérequis à prendre en compte

Cela peut paraître bête, mais le 1er prérequis quand on change une partie de son infrastructure informatique c’est : Si j’en conserve une partie sur site, ai-je l’espace suffisant ? Et aussi : ai-je l’espace suffisant pour acheminer une armoire serveur à travers mes couloirs ? Sachant qu’une armoire peut peser jusqu’à 150 kg, vous avez intérêt à anticiper le déplacement du matériel… parce qu’une fois posée sur le trottoir devant la porte de votre entreprise, bonne chance pour la déplacer ! Pensez aussi aux prises électriques et prises réseau ! Car il n’y a rien de pire que de se retrouver avec une rallonge qui traverse tout votre bureau ! Alors n’hésitez pas à faire appel à un électricien si besoin !

Ensuite, et surtout, vous avez externalisé une partie de votre infrastructure, vous devez être sûr que vous avez la bande passante pour ce nouveau projet informatique. Si ce n’est pas le cas, votre prestataire informatique pourra faire les démarches auprès de votre fournisseur internet, et être l’intermédiaire entre vous et le technicien de l’opérateur  Bouygues ou d’Orange qui vous parle souvent un langage inconnu !

Enfin, établissez un rétroplanning complet ! Faites-y noter tous les détails afin d’être sûr que tout sera à sa place au bon moment.

Retroplanning et audit informatique

Voici un ordre d’idée de ce que doit vous proposer votre prestataire informatique pour anticiper au maximum :

  • Validation de la bande-passante : rendez-vous avec votre FAI si nécessaire
  • Check des locaux et des espaces à aménager : configuration des espaces et prises utiles
  • Commande du matériel en amont (anticiper les éventuels reliquats)
  • Livraison du matériel : vérification de la date, de votre disponibilité pour la réception, aide au déplacement si le matériel est volumineux et lourd
  • Planification de l’intervention du technicien : planning précis avec les différentes étapes de l’installation
  • Planning des coupures de service éventuelles : afin d’anticiper sur l’adaptation de votre temps de travail
  • Vérification auprès des utilisateurs que tout est ok pour eux à la fin du projet
  • Suivi et vérifications pour éviter les effets de bord

Pour cela, il est recommandé de faire un audit de l’existant afin d’évaluer au mieux les changements à faire. Ne passez pas sur cette étape, qui permettra à votre technicien réseau de connaître votre environnement informatique.

Un projet informatique réussi = une confiance mutuelle

C’est souvent difficile de se lancer dans des grands changements : budget à sortir, changement des habitudes, temps d’adaptation… Mais le maitre-mot dans ce cas-là c’est : la confiance ! Votre prestataire informatique connaît les enjeux informatiques et vos besoins réels. Ses propositions ne sont pas démesurées ou inadaptées, elles sont basées sur des multiples facteurs, qu’il maitrise car il y gravite au quotidien. Protection du réseau, rapidité des PCs, organisation du serveur interne… Ce sont des sujets dont vous pouvez lui parler, il saura vous orienter vers la meilleure solution.

Et rappelez-vous ceci : pour la qualité, il faut y mettre le prix !

Projet informatique